Les friperies : le paradis des bonnes affaires

Les friperies : le paradis des bonnes affaires

Les friperies : le paradis des bonnes affaires

La fripe est une activité de revente de vêtements  qui, en général, ont déjà servi. La friperie est donc un commerce des vêtements d’occasion persistant depuis 1880 pour les hommes. Pour les vêtements féminins, l’activité a débuté vers 1900.

friperie.jpg

Plus tard,  les vêtements confectionnés à bas prix ont fait concurrence  avec la friperie. Mais cette dernière était fréquentée par les artistes, les étudiants, voire même la bourgeoisie,  qui cherchent des bonnes occasions. Afin de dévier les uniformes militaires et s’arracher de la monotonie  du prêt-à-porter, la friperie a pris un essor à partir de 1960.

Le principe des friperies

A l’origine, des associations de bienfaisance font la collecte des dons de vêtements usagés fournis par des particuliers, réalisent le tri et procèdent à la distribution gratuitement ou moyennant d’une contrepartie symbolique. Un autre type de friperie est le « dépôt-vente » où des particuliers amènent les vêtements qu’ils n’utilisent plus auprès d’un intermédiaire qui réalise la mise en vente, moyennant d’une indemnité ou d’une survente. Un autre aspect de la friperie est le déstockage d’une usine de fabrication ou des magasins qui pratiquent la solde de fin de série par exemple, et les vêtements, possiblement n’ont jamais été portés, sont liquidés par kilo.

destockage.jpg

Dans les magasins ou chez les revendeurs de friperie, les clients peuvent acquérir à bas prix les vêtements, mais aussi ils peuvent y trouver, par hasard, des vêtements vintage, des vêtements des grandes vedettes dans le temps.

La nouvelle tendance des friperies en ligne

Comparées aux vêtements chics à la mode mis en vente sur internet, les friperies en ligne proposent des effets vestimentaires avec un meilleur rapport qualité/prix. Les professionnels dans le secteur friperie cherchent, trient et choisissent à la place des consommateurs à qui ils proposent un assortiment  des meilleurs. Certains consommateurs qui n’ont pas le temps matériels de s’y mettre préfèrent ce principe. Par ailleurs,   les friperies en mode 2.0 sont en vogue, où les clients peuvent trouver des vêtements vintage qui sont traités avec soins par ces professionnels. Ces friperies deviennent tendance  et les ventes s’accroissent davantage, et les deux parties en trouvent des profits.